Ne plus savoir Phénoménologie et éthique de la psychothérapie


Ouvrage en français - Format papier
  En stock

À l’évidence, toute forme de psychothérapie, et donc aussi la Gestalt-thérapie, s’appuie sur un savoir. Et pourtant, l’acte thérapeutique véritablement créateur n’est la plupart du temps possible que par la mise entre parenthèses de ce savoir.

Cette suspension, au moins provisoire, du savoir constitué, c’est, pour le thérapeute, la tentative, jamais aboutie mais toujours nécessaire, d’être simplement présent à son patient, comme s’il le découvrait pour la première fois. Une telle position se fonde, naturellement, sur l’approche phénoménologique initiée par Husserl, c’est même en quelque sorte la définition de cette approche.

C’est donc à une relecture phénoménologique de la Gestalt-thérapie, mais peut-être aussi de l’acte psychothérapeutique en général, que nous convie l’auteur, dans une langue à la fois claire et concise, mais toujours rigoureuse et soucieuse d’éviter les simplifications abusives.

La Gestalt-thérapie, en effet, parfois oublieuse de son fondement phénoménologique, a elle-même trop souvent succombé à la fascination des techniques, à l’illusion de croire que ses concepts étaient des réalités, qui plus est définitives, et qu’elle avait le pouvoir d’exorciser la souffrance et de conduire au bonheur !

Quitter cette illusion, c’est accepter le moment du « ne plus savoir », ce moment où s’articule la possibilité de la nouveauté par la sortie de la répétition névrotique, bref, la possibilité du changement véritable. C’est aussi réintroduire la dimension éthique au cœur même de l’acte thérapeutique.

Informations

Éditeur l'Exprimerie
Pages 228
Format 17 × 24 × 1.9 cm
Poids 405 g
ISBN 978-2-913706-17-7


Appelez-nous au 05 57 58 29 70 Lundi, mardi, jeudi 9h-12h30 / 13h30-17h30
Vendredi 9h-12h30 / 13h30-16h
Contactez-nous