La psychothérapie comme esthétique


Ouvrage en français - Format papier
  En stock

Alors que d’aucuns voudraient inscrire la psychothérapie aux côtés de la pharmacopée ou de l’arsenal soignant prétendument scientifique, un autre choix s’affirme ici : le choix esthétique, proche d’une philosophie appliquée.

Aux origines de la Gestalt-thérapie, une proposition implicite mais surprenante : aux critères de santé communément admis dans la logique scientifique ou médicale, superposer des critères esthétiques. Superposer voire, pourquoi pas, substituer ? La santé est alors abordée comme capacité à créer des formes ajustées aux situations, la pathologie comme perte de cette potentialité au profit d’un recours à des formes fixées, inadéquates ou obsolètes.

Les fondateurs tirent ainsi leurs propres conclusions des intuitions de psychanalystes comme Groddeck ou Otto Rank : si « le névrosé est un artiste raté », alors l’homme sain sera celui qui peut être créateur de son existence comme œuvre d’art.

Le critère fondamental de santé est alors postulé en termes de capacité créatrice, d’aptitude à former des formes, des gestalts, et la psychothérapie se trouve ainsi définie comme thérapie de la formation de formes, autrement dit Gestalt-thérapie. L’éthique du psycho-thérapeute devient alors une esthétique, la clinique de la psyché une clinique de la gestaltung, le processus de formation de formes.

Autour de cette proposition fondatrice, un certain nombre d’auteurs, psychanalystes, philosophes, psycho-thérapeutes, psychiatres, psychologues, avancent leur réflexion et nous offrent des voies pour que chacun développe la sienne propre.

Informations

Éditeur l'Exprimerie
Pages 304
Format 17 × 24 × 2.3 cm
Poids 530 g
ISBN 978-2-913706-38-X


Appelez-nous au 05 57 58 29 70 Lundi, mardi, jeudi 9h-12h30 / 13h30-17h30
Vendredi 9h-12h30 / 13h30-16h
Contactez-nous